Synopsis :

« Si vous êtes une femme et que vous vivez aux Etats-Unis ou dans un pays occidental ; si vous êtes obsédée par l’idée de manger trop ou de ne pas manger assez (c’est plus rare) ; si vous utilisez des mots comme « craquer » et « péché mignon » – ces mots qui nous inspirent un sentiment de honte et destinés à mettre nos corps au pas, il est fort probable, et ce quelle que soit votre silhouette, que vous entretenez un rapport à la nourriture frisant le fétichisme. A celles qui rentrent dans ce modèle de plus en plus étriqué, félicitations ! Les vêtements sont coupés pour vous, les producteurs de chou kale vous adorent et l’opinion publique avec eux. Les autres risquent de rester dans l’ombre, à l’endroit précis où l’auteur de ce livre voulait se trouver.

Dans « Hunger », un essai courageux et sans concessions, Roxane Gay retrace comment une agression sexuelle subie dans son enfance l’a conduite à prendre volontairement du poids afin d’être invisible et par conséquent « en sécurité » . Dès le début de son livre, elle recommande à ceux qui ont soif de témoignage triomphant sur la perte de poids de passer leur chemin. Pourtant Hunger n’en est pas moins un triomphe, car, à travers l’expérience de Roxane Gay, nous apprenons une leçon fondamentale : nous devrions tous faire preuve de davantage de bienveillance envers la réalité du corps des autres et nous réconcilier avec le nôtre.

Mon avis :

J’ai choisi ce service de presse intitulé « Hunger – Une histoire de mon corps » pour m’encourager dans la poursuite de mes objectifs de perte de poids en ce début d’année 2019. Cet essai ne fait pas particulièrement écho à mon expérience du surpoids mais il a le mérite d’être sincère.

Je n’ose imaginer la force que Roxane Gay a dû puiser en elle pour écrire ce texte :O. Alors qu’elle n’était qu’une très jeune fille, une agression sexuelle va modifier l’image qu’elle a d’elle-même au point de modifier volontairement son apparence physique afin de mieux se protéger du regard des hommes. Depuis, elle semble s’accepter comme elle est et invite son lectorat à faire la même chose malgré les diktats imposée par la société moderne. Cette mise à nue est extrêmement vraie, touchante.

Date de sortie : 10 janvier 2019
Éditeur : Denoël
Collection : IMPACTS
336 pages
Site internet sur la maison d’éditions : http://www.denoel.fr